Rechercher
  • Armelle Girand

AUJOURD'HUI J'AI DANSE AVEC PIETRA



Si on m’avait dit « Un jour tu prendras un cours de barre au sol avec Marie-Claude Pietragalla », je n’y aurais jamais cru. Jamais.

Pourtant c’est exactement ce qui vient de m’arriver. Et il me semble que je n’ai pas encore atterri.


Pietra, pour moi, c’est La danse. La grâce. La femme. La femme qui danse.

Le titre de son dernier spectacle, c’est elle en fait.

J’avais ses photos sur mon Facebook quand j’ai créé mon premier compte.

Chez moi, je vois tous les jours l’affiche de La tentation d’Eve que j’ai encadrée, tout comme le portrait de Barbara (une passion commune, whaou…).

Chez moi je regarde ses vidéos, ses photos, je capte sa perception de la Mère, de l’Amante, de la Femme.

En la voyant sur scène, j’ai pleuré, j’ai ri, j’ai souri.

Alors quand j’ai vu qu’elle proposait des cours de barre au sol, je n’ai même pas réfléchi une seconde. Tout de suite, j’ai cliqué, j’ai réservé. J’en avais des papillons dans le ventre. Rien ne pouvait m’arrêter. Il ne m’est même pas venu à l’idée de me demander si j’avais le temps, comment je pouvais m’organiser.

Et ce matin, let’s go.

Un régal.

Les soucis de connexion, une broutille.

On était nombreux, on était assidu, on était dedans. En dehors et en dedans.

Pietra joyeuse, Pietra sérieuse. Pietra qui encourage. Pietra qui remercie.

Qui dit, avant de finir, « on va faire un p’tit adage ».

Allez, cette phrase je vais me la garder au chaud comme une dédicace personnelle, comme un morceau de mon histoire d’Adage (un de mes précédents posts, je savoure…)

On recommencera mercredi, puis samedi, puis mercredi…

C’est important de croire en ses rêves.

Alors, évidemment il y a tout ce qui dépend de vous, ce que vous créez, ce que vous impulsez. Evidemment c’est l’essentiel.

Mais il y a aussi ce dont vous acceptez de vous saisir. L’occasion sur laquelle vous sautez, la main tendue que vous acceptez d’attraper, l’autorisation que vous vous donnez de faire quelque chose qui sort de l’ordinaire.

J’ai attrapé la main de Pietra et ce matin j’ai dansé. Avec elle.

Je suis certaine que ce soir en me couchant je danserai encore. Je suis certaine qu’en m’endormant, je danserai toujours. Et je décide que je recommencerai les autres jours.

Parce qu’aujourd’hui, j’ai dansé avec PIETRA.

Croyez en vos rêves, la vie vous donne parfois des occasions inimaginables.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout